samedi 28 mars 2009

Inde, Khajuraho

Le 21.03.09
Réveil aux aurores. Fanny et Emilie ont rencontré la veille deux Allemandes avec qui nous partons pour le Panna National Park dès 5.30am, une réserve dans laquelle nous devrions apercevoir un bon nombre d'animaux. Mon premier "safari" du voyage...!
Installés tous les 5 à l'arrière d'une jeep conduite par un Indien, nous fonçons dans la nuit encore fraîche vers les tigres majestueux et si rares à approcher...
Ce ne sera pas le roi rayé de la jungle qui nous fera l'accueil en son royaume, mais un léopard qu'on aperçoit furtivement entre les herbes hautes. Une vision rapide qui nous tiendra en alerte pour le reste de la matinée.
Au long des petits chemins de terre et des cours d'eau, nous croisons successivement des singes, des éléphants, des daims, des crocodiles immobiles, des gazelles, des oiseaux multicolores, des aigles, une chouette. Mais pas de tigres... Une belle balade matinale, arrosée de mes premières gouttes de pluie en Inde, trois légères gouttes pendant une petite pause-thé.
Nous revenons à Khajuraho en passant à travers champs et vieux villages, un circuit sous le soleil revenu, dans le vent de la jeep décapotée, entre paysans, porteurs d'eau, cycliste, vaches, chèvres, et toujours ces magnifiques saris qui illuminent les paysages.
Nous quittons les Allemandes que nous ne tardons pas à retrouver, pour le déjeuner, dans un boui-boui local tenu par un petit vieux hors du temps, où nous dévorons un malai kefta délicieux, une sorte de boulette de légume (parfois avec de la viande) servi dans un plat de sauce légèrement relevée.
Une sieste.
Et pendant cette recharge de batterie, vous vous demandez, et c'est bien légitime : "Mais pourquoi Khajuraho ????"...Certes pas seulement pour un mini-safari, non plus pour cette tranquille ville d'environ 20.000 habitants (un village ici !)...
Non, Khajuraho est davantage connu pour ses temples. Mais ATTENTION !!! je dois vous prévenir tout de suite, nous entrons dans un domaine bien délicat...Je vais faire péter l'audimat auprès de mes lecteurs et, peut-être, blesser les âmes sensibles, je prends le risque de la fermeture de ce blog pour pornographie aggravée, je vais parler cru, je vais parler cul !! Eh oui, les temples de Khajuraho sont éminement réputés pour leurs sculptures...érotiques ! voire même, limite hard. Le kama-sutra dans tous ses états !!!

Repos pris, Fanny, Emilie et moi partons à la découverte de ce monde libertin gravé dans la pierre pour l'éternité. Nous visitons d'abord le site Ouest, sur lequel subsiste encore 7 temples élevés à partir de 950 (sur l'ensemble de Khajuraho, le nombre de temples s'élevait à 85 à la grande époque). Des scènes particulièrement torrides ornent les frises, des hommes et des femmes, dans toutes les positions, s'activent dans les jeux de l'amour, les femmes sont généreusement galbées, les hommes, outrageusement membrés. Pourtant, ces visions coquines et sans tabou ne représentent que 5% de la totalité des sculptures. Le reste figure les dieux, les empereurs et la vie quotidienne, les guerres et les reines, parfois avec quelques libertés ironiques ou cocasses prises par le sculpteur.
Les temples ressemblent à de grands bulbes finement ciselés, minutieusement chargés d'innombrables figurines, de bas reliefs et de statues, dans lesquels la lumière vient s'accrocher et souligner chaque détail.
C'est dans cet antre des fantasmes hindous que nous admirons le coucher de soleil au travers des silhouettes des sanctuaires...
Un nouveau diner en terrasse, sous la douceur d'une nuit indienne, et nous regagnons nos chambres où nous attend déjà Morphée et sa ribambelle de rêves.
Aujourd'hui dans le monde : "Chaque voyage est le rêve d'une nouvelle naissance." Jacques Royer

5 commentaires:

Jack et Aliéna a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Jack et Aliéna a dit…

Superbes photos! C'est sûr que c'est pas sur les façades des cathédrales qu'on aurait trouvé cette exaltation explosive de la sensualité charnelle!...

5ème droite en montant l'escalier a dit…

Ohla, on s'affole, que disait le commentaire supprimé par son auteur ??
Philippe, tu nous trouvais pas assez réactifs ces derniers temps !
Oui les photos sont intéressantes ... et le commentaire de bon ton et très délicat.
Biz
P.

Hervé et Marie-Paule a dit…

C'est étonnant. Nos statues de nues sont bien sages et si classiques.
Les voyages forment la jeunesse.
Vraiment Philippe, cette fois, je crois que tu es prêt.
Fonce.
Allez, très sagement et classiquement, hein, à la parisienne.
Hervé

Jack et Aliéna a dit…

A 5ème droite:
J'avoue m'être auto-censuré : le commentaire supprimé disait "façade des cathédrales chrétiennes". Cet adjectif aurait pu choquer quelques fidèles lecteurs! Il a donc fini à l'Index :)
Nico.